Publié le 21 décembre 2017

ORANGETTES ET MACVIN DU JURA – CALENDRIER DE L’ENVIN – JOUR 21

Voici une petite recette de friandise, les orangettes, qui fait toujours son petit effet en toutes circonstances, que l’on souhaite en faire cadeau ou tout simplement les déguster en accompagnement du café ou d’un bon verre de vin 😉

Cette recette est inspirée par Chef Simon, qui permet d’accéder à ses recettes ( et il y en a beaucoup d’inspirantes) en accès libre et gratuites sur son site internet !

Recettes des orangettes

Ingrédients pour environ 30 orangettes:

– 2 belles oranges non traitées

– 1 litre d’eau ( X 3)

– du sucre

 

 

optionnel:

– 2 plaques de chocolat noir « dessert »

– du sucre

Pour commencer, épluchez l’orange à vif, en veillant à laisser un peu de pulpe sur l’écorce.

Détaillez en bâtonnets, puis mettre le tout dans une casserole d’eau froide et portez à ébullition. Sortez les bâtonnets dès l’ébullition, puis égouttez-les.

Répétez l’opération trois fois en changeant l’eau.

Refroidissez et égouttez les écorces.

A l’aide d’une balance de cuisine, pesez les écorces, puis remettez les dans une casserole en les recouvrant d’eau juste à hauteur, puis ajoutez le même poids en sucre, que les écorces pesées.

Laissez cuire environ 25 minutes à feu très doux et laissez refroidir dans le « sirop »

Posez ensuite les écorces sur une grille pour les égoutter et laisser sécher 24 heures.

Deux possibilités s’offrent à vous selon ce que vous préférez :

– Enrober les écorces séchées de sucre ou les tremper dans du chocolat fondu et laissez sécher au frigo pour durcir.

Et le vin dans tout ça?

Le Macvin du Jura

La création du Macvin du Jura remonterait au 14 ème siècle, et serait une méthode d’élaboration mise au point par les sœurs de l’abbaye de Château-Châlon.

Son élaboration est effectivement unique en son genre parmi les vins de liqueur français. En effet, lors de la fermentation du moût de raisin, on y ajoute une eau de vie de raisin- le marc- ( et non un alcool neutre, comme pour les opérations dites de « mutage ») qui permet d’arrêter la fermentation en cours. Cette même eau-de-vie de raisin doit avoir été vieillie pendant un an et demi minimum avant de l’incorporer lors de la fermentation. Le vin est vieilli en fûts de chêne pendant un an, à l’issu, il peut être commercialisé. Le macvin du Jura peut être produit aussi bien en blanc, rouge ou rosé. Les cépages autorisés pour produire le macvin sont le chardonnay, le poulsard, le trouseau et le savagnin.

Pour accorder nos orangettes, je vous propose un macvin du jura blanc, idéal sur des desserts à base de fruits. La robe est brillante, jaune or avec un nez très aromatique de pêche blanche, de mirabelle, de pomme jaune et de poire, avec quelques notes d’épices douces telles que la cannelle, et des notes de caramel. Il est important de le servir à bonne température ( entre 5 et 8°C) et c’est également un beau vin de garde.

Recommandation : Macvin du Jura – domaine Jacques Tissot

Une belle robe or, des arômes de pruneaux, de mirabelle, de fruits confits, d’amandes et de noisette, de caramel.

 

 

 

Très belle dégustation,

Aurélie – Envin Personal Wine Shopper

l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération